Home

Retour 10.03.2021

La HES-SO Valais-Wallis met sur pied la plus grande banque d'images médicales

L’équipe du Prof. Henning Müller de la HES-SO Valais-Wallis participe depuis la semaine dernière au projet européen BIGPICTURE. Ce projet issu des programmes de recherche Horizon 2020 prévoit la plus grande mise en commun d’images histopathologiques d’Europe. Ces données volumineuses seront utilisées pour entraîner des logiciels d’intelligence artificielle pour assister les médecins dans leurs diagnostics.
 

« C’est la première fois qu’une banque d’image de cette ampleur verra le jour. Nous parlons ici de plusieurs pétaoctets, c’est-à-dire plusieurs millions de gigaoctets, qui pourront nourrir l’intelligence artificielle et la rendre extrêmement efficace » détaille le Prof. Henning Müller de l’Institut Informatique de Gestion (IGG) de la HES-SO Valais-Wallis. Avec un budget de 70 millions d’euros et d’une durée de 6 ans, le projet BIGPICTURE aura un impact décisif dans l’identification précoce des cancers et la planification des traitements.« Toute l’histopathologie européenne sera réunie dans un même projet précurseur, fédérateur et surtout collaboratif. A ma connaissance, c’est une démarche unique au monde », continue le chercheur.

Spécialisés dans les algorithmes, le Prof. Henning et son équipe, regroupés au sein de l’unité eHealth de l’Institut Informatique de Gestion (IGG), analysent les images afin de créer des outils utiles aux chercheurs. « Les images sont énormes et les zones pertinentes pour nos recherches minuscules. De plus, elles sont issues de machines différentes et souvent annotées par les pathologistes. Il faut que l’IA puisse prendre en considération toutes ces données hétérogènes afin de fournir les informations dont les chercheurs ont vraiment besoin », conclue le Prof. Henning Müller.

Par la création de la première plateforme européenne, éthique et conforme à la régulation GDPR, l’objectif du projet BIGPICTURE est de permettre un développement rapide de l’intelligence artificielle en pathologie en offrant une importante capacité de stockage, tout en préservant le caractère confidentiel des informations médicales. La plateforme sera également développée de manière durable et inclusive, mettant en relation des communautés de pathologistes, de chercheurs, de développeurs d’IA, de patients et d’industriels.

 

Source : Communiqué de presse HES-SO Valais-Wallis (hevs.ch)

Crédit photo Franki Chamaki / Unsplash

 

Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark